Un rêve accompli !

Bonjour, Bonsoir, selon ou l’on se trouve!

Juste un petit mot pour vous remercier de tous vos encouragements, vos félicitations, vos petits mots, petites attentions….Durant cette Transat je peux vous assurer que je me suis donner, été chercher loin et trouver des ressources, des ressorts encore inconnus en moi malgré ou grâce aux conditions parfois vraiment vraiment dures, extrêmes et les soucis techniques menaçant parfois de tout compromettre… On voit que tout peux basculer en un instant, que l’on peut passer de la course à la survie en quelques secondes, on se rend vite compte que tout seul sur l’Océan on est juste un petit rien alors finalement, quelque part, nous l’avons fait tous ensemble et c’est cela qui donne tout son sens à un tel projet, qui fait que l’histoire, à la fin, est belle, touchante!

Lorsque nous avons commencer le projet à peine 6 semaines avant le départ la quantité de travail à fournir était souvent effrayante et c’est vous qui m’avez permis de surmonter les phases de doute sans encombres. Etre au départ était déjà une belle victoire, être à l’arrivée, c’est un tournant, une étape de franchie…la bataille avec Edouard ne s’est jamais arrêté depuis la sortie de la première dépression, c’était intense, lorsque que la pression est retombée, une trentaine de milles avant l’arrivée je vous l’avoue c’était horrible, j’étais abattu… puis les premières lumières de la ville sont apparues, les premières odeurs de terre (NYC pour la première fois, Verrazano bridge, liberty statue) et avec, la satisfaction d’avoir accompli quelque chose de beau… avec 48 heures de recul je suis fier d’avoir poussé M.Golbery dans ses retranchements, c’est un dur et lui non plus n’a rien lâché… Nous avons eu le temps de nous expliquer à terre, de refaire le match… mais je profite de ce mot pour lui tirer encore mon chapeau et le remercier pour ces moments magique… l’idéal serait que nous puissions recommencer, à la lutte pour les places d’honneur sur une transat qui part aussi de Saint-Malo mais pour une destination plus ensoleillée, d’ici deux ans, si vous voyez ce que que je veux dire!

Pour le moment l’heure est la récupération, mon corps commence à me faire comprendre que l’on a tirer fort sur la machine et que maintenant il va falloir se poser un peu, et surtout l’organisation pour que l’équipe d’Esprit Scout puisse continuer le projet vers Québec puis vers Saint-Malo avec une monture en pleine forme, il y a du travail… Je reviens vers vous avec un récit complet de ma course et bien sûr de belles images… un peu de patience !

MERCI pour votre confiance, votre soutien, les petits mots, les petits cadeaux, c’est tout cela mis bout à bout qui permet de mener à bien un tel projet dans un temps si court! d’accomplir un rêve!

A très très vite et surtout ne lâcher rien mais rien !

Vidéo qualif…

Bonjour,

Rentré de qualification hier à La Rochelle! J’ ai finalement préféré repasser par le port d’attache du bateau plutôt que
d’aller directement à Saint-Malo, en effet nous avions quelques petits soucis à régler et le bateau a ses petites habitudes
ici…

Comme voulu par la qualification j’ai pu affronter des vents forts au près pendant plus de 24h, plus que le vent c’est la
mer qui a mis le bateau et le marin a rude épreuve, en effet la longue houle d’ouest du golfe de Gascogne croisée avec la
mer du vent de sud en place depuis plusieurs jours ont généré une mer hachée, le bateau a subit des chocs particulièrement
violents. Tout a globalement très bien résisté et nous sommes prêt pour affronter l’Atlantique nord! Seul petit bémol les
capteurs de vent situés en tête de mât(aériens), au nombre de 3, ont tous subi une avarie. J’ai donc du effectuer la plus grande
partie de ce parcours avec le mode compas du pilote automatique et surtout sans information sur la force et la direction du
vent, le jour cela ne pose pas de problème particulier si ce n’est pour analyser les performances du bateau mais la nuit
c’est une autre histoire, un exercice exigeant qui force les sens…

Tout a pu être réglé dans les meilleurs délais et le bateau est prêt à repartir une nouvelle fois grâce à Nico, le
préparateur du bateau et la société Pochon SA qui a été particulièrement réactive, MERCI!

Re-départ demain pour Saint Malo car aujourd’hui le vent était aux abonnés absent, en attendant la semaine prochaine et les
premières « festivités » voici quelques images en mer sur ZED 4…

Qualification 1000 milles…

Départ imminent pour la qualification à The Transat Bakerly , 1000 milles en solitaire soit une petite semaine de mer, le parcours est libre, seule contrainte il faut effectuer 6 heures de près dans plus de 25 noeuds de vent. Une dépression assez creuse pointe son nez sur le golfe de Gascogne dimanche et lundi, et cela ne va donc pas être de tout repos, il faudra affronter des vents forts au près comme au portant, pour le parcours c’est surprise!!

Je vous invite à suivre ma trajectoire à partir de demain 8h en cliquant sur le lien suivant:

http://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp?glId=0VlNAzcSG0RxkdPm4VRrNfbYlu7qnSroI

En espérant que cela fonctionne correctement tout au long du parcours… arrivée prévue à Saint-Malo le 13 avril si tout se passe bien.

A très bientôt,

Bon week-end

Robin