La grande évasion

Quelques nouvelles en ces temps perturbés… J’ai pu ramener, in extremis, en tout début de semaine dernière le bateau à La Rochelle suite à l’annulation de la Solo Maître coq, celui-ci attend maintenant sagement les prochaines navigations. Je réussi à profiter de ce stand-by forcé pour travailler (à la maison) sur quelques petits détails (cordages…), faire du sport et surtout tenter de ré-organiser la suite de la saison avec mon équipe et mes partenaires avec les quelques données raisonnables dont nous disposons…

 

Marin moi aussi

Mon Figaro 3 Ma Chance Moi Aussi  doit rester au port jusqu’à nouvel ordre, je pense  surtout aux enfants et leurs apporte tout mon soutien dans ces durs moments ! Nous sommes tous sur le même bateau, comme un équipage dans la tempête, il nous faut faire ce qu’il faut quand il le faut et le beau temps reviendra très vite…

Nous avons pu, comme prévu, échanger en appel vidéo sur la vie à bord et les manoeuvres aux Sables d’Olonne alors que nous venions tout juste d’apprendre le report de la Solo Maître Coq. Un super moment hyper riche qui aura aussi permis à tout le monde de penser à autre chose dans le contexte de cette fin de semaine ➡️ [ … Dans leur regard un mélange d’excitation et d’inquiétude par rapport à tout ce qu’il se passe en ce moment …]

Nous avons bien entendu commencé à réfléchir, la suite du projet  Marin Moi aussi aura certainement lieu à l’automne, cela restant à confirmer et préciser avec l’évolution du programme sportif et du contexte…

 

Remplir le temps…

Comment se passe le confinement pour vous ? De mon coté cela rime malgré tout avec ralentissement, si d’habitude nous courons tous après le temps, il s’agit maintenant de le meubler, sentiment étrange d’autant plus que l’on y arrive finalement assez bien et que les journées défilent quand même !

Du coup je participe à “La grande évasion”, transat virtuelle organisée par la plateforme Virtual Regatta, c’est sympa car la plupart de mes camarades de jeu habituels sont là… cela permet de continuer à réfléchir à la météo, prendre des fichiers régulièrement, faire tourner des routages… et puis comme tout est automatique pour la vitesse du bateau on peut se consacrer à 200% à la stratégie, ce qui permet d’observer de petits détails très fins qui se confondent d’habitude avec les multiples paramètres d’une navigation dans la “vraie vie”. C’est en le faisant assez sérieusement que cela prend du sens et donc aussi pas mal de temps, à raison d’une bonne vingtaine de routages par 24h !

Bref c’est très intéressant même si il manque le sel des embruns. J’ai pour ma part choisi la route nord, très dure à exploiter correctement dans la réalité à cause des vagues et des risques pour le bateau, c’était l’occasion de la tester… Cela risque maintenant de se transformer en route très très nord, à ce train là on va se retrouver à Terre Neuve !  Je pense que l’on saura dans 4 ou 5 jours si c’était le bon choix.

 

 Contrastes du soir

Voici quelques images tournées lors du retour à La Rochelle. Un magnifique coucher de soleil et des lumières saisissantes me laissaient alors interrogatif sur la suite des événements, en tous cas c’était un très beau cadeau de pouvoir profiter de ces instants à l’aube du confinement !

Au risque de me répéter, je garde chaque jour une pensée émue et pleine d’admiration pour l’ensemble des soignants et personnels qui sont en première ligne… soutenons-les en ne prenant aucun risque inutile.

Vivement les prochaines navigations, d’ici là continuer à prendre soin de vous.

 

Amitiés inaltérables.

 

Robin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *